Une assurance scooter est-elle obligatoire ?

Vous voulez acheter un scooter pour faciliter vos déplacements en ville ? Sachez dans ce cas que vous devrez assurer le véhicule dès son achat. Vous devrez en effet ajouter l’assurance dans votre budget avant de signer le contrat de vente. Vous pourrez ensuite rouler tranquillement quand vous le souhaitez avec votre scooter.

Est-il obligatoire de contracter une assurance scooter ?

Il faut savoir qu’un scooter est un véhicule terrestre à moteur. Ce qui fait que vous êtes obligé de l’assurer avant de rouler avec. Cela permet de vous protéger, mais aussi les autres. Vous devrez au moins souscrire à une garantie responsabilité civile pour votre scooter.

Une bonne assurance vous garantira des indemnisations en cas de dommages matériels et corporels. Les tiers seront aussi protégés grâce à la responsabilité civile incluse dans votre contrat.

Notez que vous risquez de vous exposer aux sanctions suivantes si vous n’assurez pas votre scooter :

  • Une amende de 3 750 €
  • Une suspension de 3 ans de votre permis de conduire ou une annulation
  • Une mise en fourrière de votre scooter
  • Des travaux d’intérêt général

Vous pourrez même vous retrouver à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière si la situation l’oblige.

Les types de véhicules pour souscrire à une assurance scooter

Vous devrez avant tout souscrire à un contrat d’assurance si vous achetez un scooter 50cc. Cela implique une puissance motrice de 4 kWh et la possession d’un permis AM. La garantie responsabilité civile est primordiale même si vous confiez le véhicule à un jeune de 14 ans.

Vient ensuite le scooter 125cc dont la conduite nécessite une formation théorique et pratique de 7 heures. La puissance du véhicule doit être de 11 kWh au maximum. Vous devrez aussi avoir un permis A1 pour le piloter. Il ne faut pas négliger l’assurance du véhicule.

Il reste enfin le scooter électrique que vous devrez assurer avant de conduire. Ce type de véhicule possède en principe trois roues qui le rendent plus facile à manœuvrer. Il faut toutefois insister sur les garanties offertes par votre assurance avant de prendre le guidon.

Ce qu’il faut retenir sur les garanties sur une assurance scooter

Il ne faut pas vous limiter à la responsabilité civile pour assurer votre scooter. Vous pouvez parfaitement ajouter d’autres garanties en fonction du contrat que vous choisirez. Vous pourrez par exemple profiter d’une protection en cas d’accidents matériels ou corporels.

Vous aurez aussi droit à une défense pénale en cas de litige avec un tiers. Il suffit d’avoir une assurance en cours de validité au moment du sinistre. Vous ne devrez pas non plus négliger l’assistance accident en cas d’incendie ou de vol du véhicule.

Vous avez même la possibilité de prétendre à une protection en cas d’explosion de votre scooter. Cela est aussi valable contre les catastrophes naturelles ainsi que les attentats. Vous pourrez à la fin profiter d’une protection corporelle en cas d’invalidité après un accident.

Le point sur le prix d’une assurance scooter

Il est important de préparer le budget dont vous aurez besoin avant de souscrire à une assurance scooter. Notez que le montant à préparer peut dépendre de différents facteurs comme les caractéristiques du véhicule. Ceux-ci peuvent concerner le modèle que vous choisirez ainsi que la série et l’année de mise en circulation.

La compagnie d’assurance prendra aussi en compte votre profil ainsi que l’usage que vous avez prévu pour le véhicule. Il ne faut pas non plus négliger votre lieu de résidence en insistant sur le type de parking que vous avez.

Le montant de l’assurance peut aussi dépendre de la formule que vous choisirez ainsi que les garanties qui l’accompagneront. Il reste enfin le bonus-malus qui est un point déterminant dans votre contrat. Notez en tout cas que l’assurance de votre scooter peut coûter entre 25 et 300 €/mois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*